Pose de détecteur de fumée obligatoire avant le 8 mars 2015 !

Sans titre 5
C’est au propriétaire qu’il revient d’acheter et d’installer le détecteur, qu’il occupe ou loue son logement. En revanche, durant le bail, le locataire devra veiller au bon fonctionnement de l’appareil.
Une fois le détecteur installé, le propriétaire doit envoyer à son assureur habitation la facture ou l’attestation certifiant qu’il a bien posé un appareil conforme à la réglementation.

LES DIFFERENTS DETECTEURS :

Les détecteurs de fumée (obligatoire) :

habitation_detecteur-de-fumee.jpg[2]Ils signalent la fumée même peu abondante. À installer au plafond en premier lieu à proximité des pièces à vivre : lieu de circulation, entrée du couloir desservant les chambres…
Vous éviterez, en revanche, de le placer à proximité de la cuisine, de la salle de bains ou de tout lieu source de vapeur. Il est recommandé d’en installer un par étage si votre logement dispose de plusieurs niveaux.
Ils répondent à la norme EN 14-604 : Cette norme permet d’assurer la qualité des détecteurs avertisseurs de fumée autonomes, assurant une sécurité optimale contre l’incendie. La loi 2011-36 rend l’installation de ces avertisseurs obligatoire dans les habitations à partir de mars 2015.

Les détecteurs de monoxyde de carbone (facultatif) :

risco-detect-monoxyde-868mhz

Ils signalent le monoxyde de carbone : gaz inodore. À installer en premier lieu à proximité d’appareils à combustion entre 1m20 et 1m50 du sol.
Ils répondent à la norme EN 50-291 : Cette norme définit les prescriptions de performances des appareils électriques pour la détection de monoxyde de carbone dans les locaux à usage domestique.


Demande de tarif forfait fourniture et pose.